Il y a déjà 6 fois que je passe sur ce plan d'eau. Rien d’anormal, puisque c'est le genre d'endroit que l'on ne peut pas se lasser, tant le panorama est hallucinant.

Contrairement à mes autres sorties sur ce cours d'eau, mon plan était de remonter les 81 kilomètres qui séparent mon point de départ à la centrale de Péribonka puis de revenir… mais en solo! Tout ça pour un total de 162 kilomètres dont la moitié se fera en combattant le courant de la rivière plus ou moins intense par endroits selon la profondeur et la largeur de celle-ci. Si vous vous posez la question, non, il n'y a pas de rapides, seulement un courant constant.

Pour ce périple, je donnais mes premiers coups de pagaie à "Pointe d'Appel" qui fait l'union entre le lac Tchitogama et la rivière Péribonka dans la municipalité de Lamarche au nord du Lac St-Jean (48°50'41.7"N 71°27'16.2"W). C’est en remontant la rivière que la forêt mixte et en pleine santé nous accompagne laissant transparaître quelques chalets sur les premiers kilomètres.

Beaucoup de choix de sites de camping s'offrent aux passants, parfois en bordure de rivière ou carrément sur les îles formant un long chapelet central. Tout ce qui peut laisser croire à la présence humaine du coin sont des balises de navigation bien disposées afin d'éviter que les embarcations motorisées s'échouent sur les nombreux hauts fonds.

De plus, ce qui est magique avec ce joyau de coin de pays, c'est qu'aux dernières nouvelles, Québec fait marche arrière concernant les coupes forestières qui étaient prévues dans ce secteur.  Ce qui aurait été, à mon humble avis, désastreux entre autre pour la faune, la flore, les activités de villégiatures et récréotouristiques.  Soupir de soulagement.... la forêt restera intacte.

Une rivière emmurée


Pour ceux qui aiment les reliefs vous serez gâtés. Les montagnes culminent à 300 mètres de dénivelé par rapport au niveau de la rivière. C’est comme une vallée où la rivière se trouve emmurée. Mais qui dit vallée dit aussi souvent bon vent et donc dans celle-ci sa direction prédominante est majoritairement du sud vers le nord. Ce sont sous les dernières chaleurs de l'été que j'ai entamé mon périple en me donnant 5 jours afin de compléter le tout. Mais ni le vent ni le courant ne semblaient vouloir me faciliter les choses. J'ai donc dû redoubler d'efforts pour remonter le courant jusqu'à la centrale Péribonka 4 à travers le panorama grandiose.

Un réveil brutal

Petit fait cocasse: au courant de la deuxième nuit, je me suis fait encercler par les loups qui s’époumonaient à hurler tout autour de moi. C’est un réveil plutôt brutal. Dormant sous la bâche, je m'attendais à tout moment à voir surgir l'un de ces canidés dans l'entrebâillement de mon abri, mais, il n'en fut rien. C'est seulement au matin que j'ai pu constater par les traces, qu'ils n'étaient qu'à dix mètres de mon campement… hummmm.

Je croyais que ma descente serait un jeu d'enfant, mais Éole en avait décidé autrement.

Ça m'a juste donné un peu plus de temps pour me répéter: “hé que c'est beau !!!”

Une faune abondante

C'est une superbe sortie que je suggère à tous les aimants de la nature. Quelques chutes accessibles agrémenteront vos pauses. J'ai aussi été gâté par la faune environnante. La pygargue à tête blanche, les bernaches, les martin-pêcheurs, les Becs-scies, les balbuzards, les castors et les loups, bien sûr, étaient au rendez-vous.

Ça ne vous dit pas de remonter le courant? L'option descente s'offre aussi à vous. Il faut rejoindre la municipalité de Saint-Luger-de-Millot au nord du Lac St-Jean et prendre le chemin forestier pour rouler sur celui-ci jusqu'au km 76. Prenez à gauche sur le chemin qui mène au débarcadère en aval de la centrale Péribonka 4 (49°29'28.8"N 71°10'20.8"W).

Bien entendu, prévoir un véhicule à l'arrivée pour la navette.

Bonheur garanti ! Bonne descente!

Michel Tremblay, Spécialiste de survie en forêt, explorateur, aventurier, formateur, auteur, conférencier et blogueur.

À propos de l'auteur

Michel Tremblay de Survie boréale est un as en matière de survie. Découvrez son profil sur notre page ambassadeur!

 

Boeuf bourguignon automnal

Voici une recette automnale proposée par le Bohemian Club.

Lire la suite
Comment protéger nos océans pour en profiter au max!

8 conseils pour les amoureux de la nature écoresponsables par Sarah Gauthier

Lire la suite
La rivière Péribonka

Notre ambassadeur Michel nous propose la descente d'un joyau de rivière, la Péribonka.

Lire la suite
Les 5 moments les plus intenses de notre traversée de l’Atlantique en voilier

Monter à bord du Bleuet et revivez leur traversée de l'Atlantique

Lire la suite
Le cyclotourisme…d’aventure

Notre ambassadeur Michel nous parle d'une nouvelle façon de faire du cyclotourisme

Lire la suite

0 Résultats de la recherche pour ''

  • Produits
  • Articles
Mmm...
Aucun résultat

Fermer