Ne vous offusquez pas. Vous avez totalement raison. Mais, ce dont je veux vous parler est d’une activité légèrement différente. Celle-ci sera particulière en ces points:

- La route employée ne sera pas pavée.

- La monture sera différente, plus robuste, tel un vélo de montagne ou un Fatbike.

- Le circuit emprunté ne rencontrera pas de point de ravitaillement ou de ville.

En gros, vous partez en cyclotourisme dans des chemins forestiers ou sentiers en autonomie complète, à la recherche de jolis coins perdus.

Ohhhhhh!!!

Donc, outre la bécane, le tout semble similaire. Le vélo doit être équipé de supports et de sacoches pour pouvoir y loger votre barda. Mais très robuste, ça risque de se faire brasser à souhait.

C’est à ce moment qu’il vous faudra très bien planifier le parcours et l’équipement nécessaire au périple…léger, compact et minimaliste. Certain excellent dans ce domaine. Il faudra considérer ces six points. C’est-à-dire les vêtements, l’hydratation, l’abri et dodo, la nourriture, les outils et l’orientation.

Alors, voici quelques conseils concernant ces points avant de vous lancer dans cette belle aventure.

Les vêtements

Ils devraient être sélectionnés pour faire face à toute température rencontrée et divisée en deux catégories. Soit, je roule (cuissard, imperméable, etc…) ou, je suis au camp (lavé, changé et bien au sec.) idéalement multicouche.

 

L’hydratation, donc, l’alimentation en eau

Dans cette activité, le poids est le nerf de la guerre et hyper important. Considérant qu’un litre d’eau pèse un kilo, je vous vois mal en transporter quatre. Votre sortie va se transformer en calvaire. Alors, il vous faudra simplement vos gourdes régulières et un filtre pour purifier votre eau cueillie à même les cours d’eau rencontrés.

L’abri et le dodo

Si vous pratiquez déjà le cyclotourisme, ce point reste identique. C’est-à-dire, une tente ultra légère ou une bâche (C’est ce que j’utilise), un matelas de sol et un sac de couchage. En guise d’oreiller, bourrez un T-shirt de vêtement. Une lampe frontale sera aussi la bienvenue pour vos petits déplacements nocturnes autour du camp.

 

La nourriture

Je vous suggère de vous orienter vers la déshydratation ou le lyophilisé. Léger, compacte et qui perdure dans le temps. Mais quand viendra le moment de s'alimenter, il faudra réhydrater le tout. Il vous faudra le plus compact des réchauds que vous pourrez trouver. Simple d’utilisation et efficace. La gamelle devra être juste assez grande pour contenir votre ensemble de brûleur ou la quantité d’eau nécessaire à la réhydratation de vos repas.

Les outils

En autonomie complète, il faudra penser aux bris potentiels, aux crevaisons et pouvoir y faire face. Un minimum de clés, pince, kit de crevaison et pompe sera essentiel. Les outils pour le camp seront aussi nécessaires tels que canif, scie, briquet, etc…

 

L’orientation

Qui dit chemins forestiers, dit labyrinthe. Donc, une bonne préparation sera nécessaire pour ne pas vous perdre. Les moyens sont très variés de nos jours pour faire face à cette tâche. Carte, GPS, photos satellites, etc… prenez en considération que le réseau cellulaire sera probablement absent. Donc, n’oubliez pas d’avertir vos proches avant votre départ de vos intentions et de votre itinéraire. Qui sait!

Voilà qui fait le tour des généralités.

J’espère ne pas vous décourager avec ces points techniques, mais ceux-ci demeurent des plus importants afin de réaliser votre périple dans la facilité, avec ce minimum requis.

Je vous souhaite une bonne Ride dans cette nouvelle aventure!!!

Michel Tremblay, Spécialiste de survie en forêt, explorateur, aventurier, formateur, auteur, conférencier et blogueur.

À propos de l'auteur

Michel Tremblay de Survie boréale est un as en matière de survie. Découvrez son profil sur notre page ambassadeur!

Boeuf bourguignon automnal

Voici une recette automnale proposée par le Bohemian Club.

Lire la suite
Comment protéger nos océans pour en profiter au max!

8 conseils pour les amoureux de la nature écoresponsables par Sarah Gauthier

Lire la suite
La rivière Péribonka

Notre ambassadeur Michel nous propose la descente d'un joyau de rivière, la Péribonka.

Lire la suite
Les 5 moments les plus intenses de notre traversée de l’Atlantique en voilier

Monter à bord du Bleuet et revivez leur traversée de l'Atlantique

Lire la suite
Le cyclotourisme…d’aventure

Notre ambassadeur Michel nous parle d'une nouvelle façon de faire du cyclotourisme

Lire la suite

0 Résultats de la recherche pour ''

  • Produits
  • Articles
Mmm...
Aucun résultat

Fermer